Au-delà des frontières industrielles, une réserve inestimable d’opportunités de fusion-acquisition

French
July 22, 2021
Jelle Stuij
Head of Marketing & Operations

Les fusions-acquisitions sont reconnues comme une manière efficiente de générer de la croissance ou de réaliser des ajustements stratégiques. Alors que la pandémie de COVID-19 touche à sa fin, une nouvelle typologie d’opportunités est en train d’émerger, car les entreprises souhaitent exploiter les synergies entre les différents secteurs.

Un changement de stratégie des entreprises

Une récente enquête d’EY démontre qu’une large part de la confiance dans les transactions futures est soutenue par un changement de stratégie d’entreprise. Les entreprises qui ont survécu à la pandémie ont dû rapidement adapter leur activité afin de rester performantes dans un environnement différent et souvent exigeant. L’étude d’EY souligne que le fait d’avoir surmonté ces difficultés a rendu les dirigeants plus audacieux. Cela leur a donné

l’impulsion nécessaire pour accélérer les plans stratégiques à moyen terme et remettre en question des aspects fondamentaux de leurs activités. Cela se traduit par la recherche de nouvelles opportunités, au-delà des secteurs et des frontières, afin de conclure de nouvelles alliances synergiques. Cet appétit accru pour l’innovation et le changement se mêle à un monde de plus en plus connecté. En particulier à la numérisation croissante des entreprises, entraînant ainsi un effacement des frontières entre les industries et une convergence des secteurs.

La convergence des industries entre dans une nouvelle phase

La convergence des industries n’est aucunement un phénomène nouveau et la disruption numérique a été un moteur de changement et d’innovation au cours des dernières décennies. Prenez par exemple la société informatique Apple, si elle n’avait pas franchi les frontières industrielles pour défier Nokia sur son propre terrain, le smartphone n’aurait peut-être jamais existé. Plus récemment, une transformation similaire s’est produiteproduit dans le secteur de l’automobile. Grâce à l’essor de l’intelligence artificielle, de l’apprentissage automatique et des interfaces numériques, les véhicules sont maintenant équipés d’une multitude d’outils. Ils sont capables d’interagir avec les passagers et leur environnement allant des assistants numériques jusqu’aux systèmes d’alerte. Mais, la convergence ne se produit pas uniquement grâce aux avancées technologiques. Nous avons par exemple les progrès en matière d’aliments fonctionnels qui sont issus de la collaboration entre l’industrie agroalimentaire et l’industrie pharmaceutique.

Néanmoins, la différence se situe actuellement dans l’intensité et l’ampleur du changement. Selon une récente étude de PwC «The Unstoppable Convergence Of Industries», la vague de disruption actuelle est sans précédent et affecte tous les secteurs. La numérisation a estompé les frontières entre les industries traditionnelles, encourageant ainsi une nouvelle typologie d’entreprises. Elles interviennent dans des secteurs sans relations apparentes et viennent défier les conventions industrielles en vigueur depuis des décennies. Le nombre de nouveaux entrants n’a jamais été aussi élevé depuis près de vingt ans, souligne PwC.

Ces tendances de fond, accompagnées du remaniement stratégique entrepris par la majorité des entreprises durant la pandémie, ont mis en lumière la valeur d’un modèle d’entreprise flexible, avec des produits et services capables de s’adapter à l’évolution du paysage économique. Compte tenu des défis et du rythme de ces 12 derniers mois, il est compréhensible que les entreprises soient réticentes à développer de nouvelles activités en interne, afin de répondre à leurs besoins du fait des risques et des contraintes temporelles liées à un tel développement. Elles sont donc de plus en plus nombreuses à avoir recours à une stratégie incluant des transactions intersectorielles et transfrontalières.

Selon PwC, cette tendance devrait se traduire par une amélioration durable de la demande et de la croissance dans l’ensemble des secteurs. Cependant, les entreprises en place pourraient être dans une position moins avantageuse, en particulier celles qui ne parviennent pas à surfer sur cette vague de convergence pendant sa phase ascendante. Historiquement, les opérations intersectorielles étaient principalement axées sur l’innovation, mais sont maintenant considérées comme fondamentales et leurs objectifs synergiques vont de l’innovation aux considérations ESG.

Les transactions alternatives gagnent en popularité

Le besoin croissant de talents a favorisé tant les activités de fusion-acquisition traditionnelles que les opérations alternatives comme les coentreprises, les alliances stratégiques et les entreprises en participation. Cependant, selon BCG, le recours à d’autres types de transactions a été accéléré par la crise.

Les motivations pour ces transactions alternatives sont bien plus larges qu’au cours des précédentes vagues, la plupart des personnes interrogées par BCG citent le « partage des risques » ou le « gain d’expérience » comme leur principale motivation. Plutôt que d’adresser des besoins spécifiques, les opérations alternatives actuelles sont devenues « une composante essentielle et sophistiquée de l’arsenal des praticiens », affirme BCG.

La création de valeur sans frontières

Alors que la compétition dans le secteur du capital-risque s’intensifie, les gagnants seront ceux qui s’affranchissent des frontières traditionnelles pour créer de la valeur. De nos jours, une opération fusion-acquisition réussie requiert une recherche continue et systématique avec une vision externe à l’entreprise. Il est nécessaire de développer de manière proactive les capacités existantes dans le contexte d’un écosystème plus large, et pas seulement dans le secteur dans lequel vous opérez. L’utilisation d’une plateforme fusion-acquisition comme Dealsuite, qui est spécialisée dans de nombreux secteurs et couvre déjà 42 pays, permet une meilleure compréhension des partenaires potentiels à travers l’ensemble du spectre. Les professionnels des fusion-acquisition peuvent analyser un éventail complet d’opportunités d’investissement allant de la prise de participation minoritaire à une acquisition totale. Grâce à un algorithme de correspondance, le filtrage et la qualification des éventuels partenaires peuvent être réalisés en quelques minutes seulement, cela vous permet d’être certain de la pertinence de vos recherches malgré la profondeur du marché.

Armé de données pertinentes couvrant l’ensemble du champ des possibles, vous pouvez agir rapidement et de manière décisive lorsque l’opération idéale se présente à vous.